Retour

Nos prises de parole

12 Octobre 2017 EFFACER SON IFI EN 2018 : C’EST POSSIBLE AVANT LE 31 DÉCEMBRE 2017

En l’état actuel du projet de loi de finances pour 2018, les souscriptions au capital de PME réalisées jusqu’au 31 décembre 2017 à travers un FIP, un FCPI ou en direct au capital d’une PME peuvent être imputées sur l’IFI qui sera dû à compter du 1er janvier 2018.
123 IM dispose déjà d’un FIP et d’un FCPI pour effacer jusqu’à 18 000 € d’IFI ainsi que d’une offre de Club Deal direct pour obtenir la réduction maximale de 45 000€.
Point important : 123 IM s’engage à rendre intégralement aux investisseurs les sommes collectées au titre de la réduction d’IFI (droits d’entrée inclus), et ce dans les meilleurs délais, dans le cas où la réduction d’IFI n’était pas retenue dans la version définitive de la loi de finances pour 2018.
L’opportunité de bénéficier du mécanisme TEPA PME une dernière fois

Alors que le mécanisme TEPA PME doit disparaître en même temps que l’ISF, le projet de loi de finances pour 2018 permettrait tout de même aux futurs assujettis à l’IFI (le nouvel impôt sur la fortune immobilière remplaçant l’ISF) d’effacer leur impôt à payer jusqu’à 45 000 € en 2018 seulement.

« En l’état actuel du projet de loi de finances pour 2018, le mécanisme TEPA PME reste actif jusqu’au 31 décembre 2017 et la réduction d’impôt à laquelle il donne droit peut être imputée sur le montant à payer au titre de l’IFI 2018 », déclare Xavier Anthonioz, président d’123 IM.

Ainsi, tout investissement réalisé dans un FIP, un FCPI ou en direct au capital d’une PME éligible au mécanisme TEPA PME avant le 31 décembre 2017 permettrait à tout assujetti d’effacer jusqu’à 50% de son investissement, soit 45 000 € maximum de réduction sur son impôt à payer.

« En transformant l’ISF en IFI, le gouvernement n’a pas souhaité que soit reconduit à partir du 1er janvier 2018 le mécanisme de réduction d’ISF mis en place en 2007 avec la loi TEPA. Il s’agirait donc pour les futurs assujettis à l’IFI de la dernière opportunité de déduire 50% de leur investissement dans les PME sur le montant de leur impôt à payer en 2018 » poursuit Xavier Anthonioz

Ci-dessous l’extrait du texte du projet de loi de finances pour 2018 :
(214) C. […] Par exception, les dons et versements ouvrant droit aux avantages fiscaux prévus aux articles 885-0 V bis, 885-0 V bis A et 885-0 V bis B du code général des impôts, dans leur rédaction en vigueur jusqu’au 31 décembre 2017, effectués entre la date limite de dépôt des déclarations mentionnées à l’article 885 W du code général des impôts, dans sa rédaction en vigueur jusqu’au 31 décembre 2017, au titre de l’impôt de solidarité sur la fortune dû au titre de l’année 2017 et le 31 décembre 2017 sont imputables, dans les conditions prévues aux articles 885-0 V bis, 885-0 V bis A et 885-0 V bis B précités dans leur rédaction en vigueur jusqu’au 31 décembre 2017, sur l’impôt sur la fortune immobilière dû au titre de l’année 2018.


Un engagement fort de la part d’123 IM : le remboursement des souscriptions en cas de rétropédalage

123 IM a souhaité prendre un engagement fort vis-à-vis de ses souscripteurs : le remboursement total des souscriptions reçues, frais inclus, dans le cas où cette disposition du projet de loi de finances pour 2018 venait à ne pas être retenue dans sa version définitive.

« C’est un confort supplémentaire que nous souhaitions offrir à nos souscripteurs. Nous avions déjà pris ce type d’engagement lors de la campagne présidentielle, alors que l’assujettissement à l’ISF en 2017 était incertain. Cela permet aux souscripteurs d’être certains que leur investissement ne sera encaissé que dans le cas où cette disposition est retenue dans la version définitive de la loi de finances pour 2018 » précise Xavier Anthonioz.


Une offre complète pour obtenir le maximum de réduction d’impôt

123 IM dispose d’ores-et-déjà d’un FIP et d’un FCPI agréés par l’AMF permettant d’effacer jusqu’à 18 000 € d’IFI. Ces deux Fonds ont déjà levé un total de 63 M€ au cours du 1er semestre 2017.

123 IM propose également une offre de Club Deal sur-mesure pour investir en direct au capital de PME et ainsi obtenir le maximum de réduction d’impôt, soit 45 000€ (investissement de 90 000 €).

123 IM se concentre sur les secteurs d’activité que ses gérants jugent porteurs et offrant de bonnes perspectives de croissance avec un couple rendement-risque attractif (en contrepartie d’un risque de perte en capital).

« Notre équipe de gestion adopte depuis plus de 5 ans un focus conjoncturel sur les actifs dont ils jugent les perspectives de rendement intéressantes. En effet, nos gérants ont développé une forte expertise en investissant par exemple dans les secteurs du tourisme (hôtels, restauration, loisirs), des séniors (EHPAD, résidences), de la santé (laboratoires, pharmacies,…) et de l’enseignement privé » poursuit Xavier Anthonioz, Président du Directoire d’123 IM.

AVERTISSEMENT IMPORTANT : Communiqué rédigé le 10/10/2017 en fonction des informations disponibles à cette date. Les agréments et visa n’impliquent ni approbation de l’opportunité de l’opération, ni garantie des dispositifs fiscaux présentés. Ce communiqué ne constitue pas une garantie quant à la réduction d’IFI qui dépendra notamment de la conservation de cette mesure dans la version définitive de la loi de finances pour 2018. La responsabilité d’123 IM ne pourra être retenue sur la base des informations contenues dans ce communiqué. Les investisseurs doivent impérativement recourir à leurs propres conseillers avant tout investissement. Investir dans un FIP, un FCPI ou une PME en direct présente un risque de perte en capital et d’illiquidité.
Partagez sur

Découvrir aussi

Merci votre inscription a bien été prise en compte.

Merci de retourner votre appareil