L’économie sociale et solidaire a besoin de nous tous !

Partager cet article
Logo facebookLogo TwitterLogo LinkedIn
Enfants qui jouent
Illustration de l'article

Entretien avec Xavier Anthonioz, Président de Fonds de dotation 123 IM Impact Mécénat

TEMPS DE LECTURE : 4MIN

En 2018, sous l’impulsion de son président, 123 IM créé un Fonds de dotation afin de financer un prix de 50 000€ et un an de mécénat de compétences, destiné aux entrepreneurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) porteurs de projets à fort impact sociétal. Attribué pour la première fois en plein confinement, l’édition 2020 a récompensé « La Maison des Sages », un projet innovant dans le bien-vieillir et l’équipe s’apprête à remettre le Prix 2021 à un projet en insertion par l’emploi – Xavier Anthonioz, président du Fonds de dotation 123 IM Impact Mécénat, nous en dit plus.

Q1 : Pourquoi avoir lancé une opération de mécénat auprès de l’ESS ?

Xavier Anthonioz (XA) : Entrepreneurs au service des entrepreneurs depuis 2001 et engagés dans l’investissement responsable et à impact depuis 2018, nous souhaitions aller plus loin en apportant un accompagnement financier et de compétences à des entrepreneurs de l’économie solidaire et sociale (ESS).

Secteur encore peu connu ou peu reconnu de l’économie française, l’ESS représente pourtant plus de 10% de l’emploi en France depuis 2017, connaît une croissance de plus de 5% par an et engendre de nombreuses innovations pour un avenir durable. Pour nous, qui aidons des PME à se développer, orienter notre mécénat vers ces entrepreneurs était une évidence.

Q2 : Quelle est la forme choisie pour le mécénat d’entreprise de 123 IM ?

XA : Nous avons créé un Fonds de dotation « 123 IM Impact Mécénat » dans le but de financer un prix annuel attribué à un projet à impact social porté par un entrepreneur social. Vu le nombre d’enjeux sociétaux à adresser, nous avons décidé de changer de thématique tous les ans – ainsi en 2020, le prix s’adressait aux projets dédiés au bien-vieillir, en 2021 à ceux pour l’insertion par l’emploi.

Abondé par 123 IM, les dons sur salaire des collaborateurs et de nombreux donataires (clients et entrepreneurs du portefeuille d’123IM), le Fonds a pu distribuer un prix de 50 000€ en 2020 et nous espérons, grâce à la générosité récurrente de ces nombreux donateurs, pérenniser cette initiative.

En parallèle de ce don financier, nous avons mis en place un don de compétences sous la forme d’un an d’accompagnement du lauréat sur les sujets financiers et de développement.

Q3 : Pouvez-vous nous en dire plus sur la 1ère édition du Prix 123 IM x Antropia ESSEC ?

XA : La remise du prix était organisée pour début avril 2020 au théâtre Édouard VII mais le confinement nous a obligé à se réinventer – et nous avons inauguré les séances de pitch et les délibérations par Zoom, un excellent apprentissage pour notre jury ! En effet, il nous paraissait primordial de maintenir le prix dans une période difficile où, justement, les associations avaient plus que jamais besoin de notre soutien.

Le vote des collaborateurs et du jury a attribué le prix à la « La Maison des Sages », association qui déploie un concept d’habitat participatif pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et qui avait un projet d’achat d’une seconde maison en région parisienne. Notre prix a permis d’équiper la cuisine, cœur de la maison, et notre accompagnement de finaliser l’acquisition malgré des obstacles imprévus.

Q4 : Pourquoi avoir choisi un partenariat avec Antropia ESSEC ?

XA : 123 IM est connu pour sa capacité à accompagner des entrepreneurs à but lucratif mais nous n’avons pas, pour l’instant, beaucoup d’expérience du secteur associatif. Antropia ESSEC, de leur côté, ont su créer en 10 ans le meilleur accélérateur de l’économie sociale et solidaire de France. Associer leur compétence en sélection d’associations à impact avec notre expertise à les développer semblait la façon la plus efficace d’avoir un impact durable et bénéfique pour la société française.
Ce partenariat va au-delà du prix puisque nous faisons également du mécénat de compétence auprès des entrepreneurs incubés par notre partenaire Antropia ESSEC notamment dans leur programme « scale-up » au service duquel nous mettons notre expérience de la levée de fonds.

Q5 : Pourquoi avoir choisi la thématique de l’insertion par l’emploi ?

XA : Il nous a semblé que la crise sanitaire avait touché particulièrement fort auprès des populations éloignées de l’emploi ou en emploi précaire et qu’il était important de soutenir ceux qui œuvrent à leur remettre le pied à l’étrier. Nous avons donc, avec notre partenaire Antropia ESSEC, sélectionné des associations qui aident des jeunes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, des immigrants en quête de formation, des femmes chefs de famille monoparentales à trouver un emploi pérenne tout en facilitant leur intégration dans la société française.

Par ailleurs, nous finançons de nombreuses entreprises dans le secteur des services, de l’hôtellerie et de la dépendance qui nous apportent les compétences et un riche réseau de contacts – conditions idéales pour créer des rencontres, des opportunités en faisant se rencontrer des experts et des innovants.

Date de publication
29/9/2021
Enfants qui jouent
Illustration de l'article

Nos dernières actualités

Logo 123 jaune en arrière plan
Rendez votre boîte email extraordinaire, recevez nos actualités.
Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques de visite. Plus d'informations.