Logo 123 jaune
Icone calendrier

Horizon d'investissement cible**

2028 (2031 au plus tard toutes prorogations comprises de trois (3) périodes successives d’un (1) an chacune)

Icone calendrier

Rendement annuel cible**

> 7,5%

Icone portefeuille

ACCESSIBLE À PARTIR DE*

Part A1 : 5 000 € / Part A2 : 250 000 €

Icone éligibilité

Éligibilité***

Assurance vie, PEA-PME, Compte Titres

123Corporate 2022 est un Fonds qui a pour objectif de réaliser un objectif de rendement annuel net cible supérieur à 7,5%** sur un horizon cible de 6 ans** à compter de la fin de la période de souscription et hors période de prorogation.

123Corporate 2022 se compose d’un portefeuille diversifié d’obligations convertibles de sociétés non cotées entre 50% et 90%, sous réserve du respect du Quota Juridique et du Quota Fiscal, en quasi fonds propres (obligations convertibles, échangeables ou remboursables en actions, obligations à bons de souscription d’actions…) et obligations sèches (titres ne donnant pas accès au capital). Le solde (entre 10% et 50%) constituera une poche de trésorerie qui pourra être investie en parts ou actions d’OPCVM jugés non spéculatifs et/ou peu risqués par la Société de Gestion (notamment monétaires et obligataires), en TCN, ainsi qu’en certificats de dépôt et dépôts à terme et/ou instruments monétaires.

Ce Fonds diversifié privilégiera les obligations de sociétés non cotées exerçant leurs activités dans des secteurs diversifiés identifiés comme porteurs et stratégiques pour l’avenir par 123 IM. C’est le cas du tourisme (hôtellerie, campings…) de la santé (EHPAD, résidences pour séniors, pharmacies), de l’immobilier, des actifs tangibles ou encore des énergies renouvelables, sans que cette liste ne soit exhaustive. Ces secteurs bénéficient, selon 123 IM, de fondamentaux solides liés à un déficit ou à une inadéquation de l’offre et/ou au développement d’innovations de rupture comme dans les méthodes de distribution ou les canaux de commercialisation par exemple.

Le Fonds bénéficie d’une convention de garantie avec le Fonds Européen d’Investissement correspondant à une protection partielle portant uniquement sur 70% de la valeur de certains investissements éligibles et non sur 70% de l’actif du Fonds. La garantie ne sera pas mise en œuvre sur tous les investissements. Elle est obtenue en contrepartie d’une rémunération annuelle du FEI par le Fonds de 0,70% en moyenne du montant de l’investissement garanti. Elle ne constitue pas une protection contre le risque de perte en capital et d’illiquidité.

  • Labellisé Relance en tant que fonds d’investissement responsable et mobilisé pour répondre aux besoins de financement en fonds propres des PME et ETI françaises
  • ESG : classification SFDR Article 8
  • Convention de garantie avec le Fonds Européen d'Investissement : protection partielle portant sur 70% de la valeur des investissements éligibles, et non sur 70% de l'actif du Fonds. La garantie est obtenue en contrepartie de frais qui sont susceptibles de réduire la performance du Fonds.

Le Fonds est éligible à certains contrats d’assurance-vie et au PEA-PME. Dans ce cadre, la fiscalité applicable sera celle de l’assurance-vie ou du PEA-PME.

Le Fonds peut également être souscrit à travers un compte titres ou en nominatif pur, sans frais ni droits de garde pour cette dernière option. Dans ce cadre, le porteur de parts personne physique résident fiscal français bénéficie de la fiscalité avantageuse du FCPR, à savoir d’une exonération d’impôt sur les plus-values et les revenus (hors prélèvements sociaux), sous réserve de s’engager à conserver ses parts au moins 5 ans et de réinvestir dans le Fonds l’ensemble des distributions du Fonds pendant cette durée de 5 ans. Le Fonds n’effectuera donc pas de distributions pendant les 5 années suivant la fin de la période de souscription du Fonds.

Les avantages fiscaux sont présentés à titre indicatif et ne constituent pas un conseil de la part de la société de gestion. Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque investisseur et les dispositifs présentés sont susceptibles d’être modifiés ultérieurement. Les investisseurs doivent consulter leurs propres conseils au préalable d’un investissement.

  • Risque de perte en capital : la performance du Fonds n’est pas garantie et le capital investi par le porteur de parts du Fonds pourrait ne pas lui être restitué.
  • Risque de liquidité : le Fonds étant principalement investi dans des titres par nature peu ou pas liquides, il pourrait ne pas être en mesure de vendre à court terme certains de ses actifs. Le rachat des parts par le Fonds pourrait donc ne pas être immédiat. Conformément à l’article 10 du Règlement, les porteurs de parts pourront demander le rachat total ou partiel de leurs Parts A pendant la Durée de vie du Fonds dans les conditions et limites prévues l’article 10 du Règlement. Les investisseurs doivent être conscients que même s’ils disposent de la faculté de demander le rachat de leurs parts dans le Fonds dans les conditions prévues au Règlement, il n’existe aucune garantie que le Fonds soit en mesure d’exécuter leur demande de rachat même partiellement.
  • Risques liés à l’utilisation d’instruments de quasi fonds propres : le Fonds investira en principe au travers de valeurs mobilières composées qui en cas d’option donnent accès au capital des entreprises (obligations convertibles, échangeables ou remboursables en actions, obligations à bons de souscription d’actions ou toute autre valeur mobilière donnant accès au capital). La valeur de ces titres dépend de plusieurs facteurs tels que le niveau des taux d’intérêt et surtout l’évolution de la valeur des actions auxquelles ces obligations donnent droit en cas de conversion, remboursement, exercice ou autres.
  • Risque lié à la valorisation des actifs du Fonds : la valorisation des titres non cotés détenus par le Fonds est effectuée suivant des principes et méthodes de valorisation déterminés par la Société de Gestion. Ainsi, cette valorisation peut ne pas refléter le prix reçu par le Fonds en contrepartie d’une cession ultérieure desdits titres. Notamment, cette cession peut s’effectuer à un prix inférieur à la dernière valorisation des titres concernés.
  • Risque lié au niveau des frais : le Fonds est exposé à un niveau de frais élevé. La rentabilité de l’investissement envisagé suppose une performance élevée des actifs sous-jacent.
  • Risque de diversification insuffisante : il n’y a aucune assurance quant au degré de diversification géographique et sectoriel des investissements, qui sera effectivement atteint par le Fonds. Le Fonds peut participer à un nombre limité d’investissements, et en conséquence, la rentabilité du Fonds peut être substantiellement et défavorablement impactée en cas de conjoncture défavorable du/des secteurs d’activité ou de la/des zones géographiques dans lesquels le Fonds est investi.
  • Risque de taux : le Fonds pouvant à titre accessoire investir en parts ou actions d’OPCVM monétaires, obligataires ainsi qu’en certificats de dépôt et dépôts à terme, la variation des taux d’intérêts sur les marchés obligataires pourrait provoquer une baisse du cours de certains actifs détenus en portefeuille et entraîner de ce fait une baisse de la valeur liquidative du Fonds. Il est rappelé que le Fonds, conformément à sa stratégie d’investissement, pourra investir dans des instruments de couverture de taux.
  • Risque de change : le Fonds peut réaliser des investissements à l’étranger ou en devises étrangères. En cas d’évolution défavorable des taux de change, les titres concernés pourraient se revendre à une valeur inférieure au montant espéré. La valeur liquidative serait impactée négativement. Toutefois, ce risque devrait être limité car le Fonds ciblera au titre de la Poche Mezzanine surtout des entreprises françaises ou de la Zone Euro. Il est rappelé que le Fonds, conformément à sa stratégie d’investissement, pourra investir dans des instruments de couverture de change.
  • Risque de crédit : le Fonds souscrira à des obligations. Les entreprises émettrices pourraient ne pas être en mesure de rembourser ces obligations, ce qui induirait une baisse de la valeur liquidative du Fonds.
  • Risque lié aux objectifs de TRI : conformément à sa stratégie d’investissement, le Fonds a pour objectif (mais non pour obligation) d’atteindre des TRI relativement élevés au titre de la Poche Mezzanine. La recherche de l’atteinte de ces TRI pourra conduire le Fonds à prendre des risques importants qui pourraient se traduire par une perte de capital. Par ailleurs, la bonne santé des secteurs dans lesquels le Fonds souhaite investir ne garantit pas que le Fonds enregistrera une performance financière positive.

L’attention des souscripteurs est attirée sur le fait que votre argent est bloqué pendant une durée de 6 années, [sauf cas de déblocage anticipé prévus dans le règlement]. Le fonds commun de placement à risques est principalement
investi dans des entreprises non cotées en bourse qui présentent des risques particuliers. Vous devez prendre connaissance
des facteurs de risques de ce fonds commun de placement à risques décrits à la rubrique « profil de risque » du règlement. Enfin,
l’agrément de l’AMF ne signifie pas que vous bénéficierez automatiquement des différents dispositifs fiscaux présentés par la société de gestion. Cela dépendra notamment du respect par ce produit de certaines règles d’investissement, de la durée pendant laquelle vous le détiendrez et de votre situation individuelle.

Les bons fonds font les histoires extraordinaires

Découvrez quelques entreprises accompagnées

No items found.

Documentation

Documentation accessible sur simple demande auprès de notre service clients.

Avertissements

* Investir dans le capital investissement présente des risques de perte en capital et d'illiquidité. Pour les FPS, le Fonds est réservé aux investisseurs avertis, art. 423-27 du Règlement Général AMF. Pour les FPCI, le Fonds est réservé aux investisseurs avertis, art. 423-49 du Règlement Général AMF. Pour les OPPCI, le Fonds est réservé à des investisseurs professionnels uniquement, articles L533-16 et D533-11 du Code Monétaire et Financier.

** Le rendement et l’horizon d’investissement ne sont pas garantis et ne constituent qu’un objectif de gestion.

*** Les avantages fiscaux sont présentés à titre indicatif et ne constituent pas un conseil de la part de la société de gestion. Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque investisseur et les dispositifs présentés sont susceptibles d’être modifiés ultérieurement. Les investisseurs doivent consulter leurs propres conseils au préalable d’un investissement.

Rendez votre boîte email extraordinaire, recevez nos actualités.
Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques de visite. Plus d'informations.